Câblage

Dans ce chapitre nous traiterons des différents câbles et méthodes de câblage dans des boîtiers , armoires , goulottes , câbles sous marins pourquoi pas ..

La section du câble, exprimée en mm², doit toujours correspondre à la puissance du circuit. 

Pour les circuits d'éclairage domestique de 10A, la section est de 1,5 mm2. 
Les câbles de 2,5 mm2 sont destinés aux circuits de prises.
Enfin pour les circuits prises de 32A qui concernent les appareils de cuisson, la section du câble doit être de 6 mm2

Matériaux

Le cuivre

Bonne conductivité, métal malléable.

L' aluminium

Bonne conductivité, métal léger, peu malléable.

Des normes règlementent et définissent les couleurs des fils à employer :

Rouge (ou noir, marron, ou autres couleurs EXCEPTE bleu, vert et jaune) : Phase
Vert et jaune : EXCLUSIVEMENT fil de terre
Bleu : neutre

Les composants des câbles et fils électriques

Le fil
A : Enveloppe protectrice en plastique
B : Âme en cuivre conductrice

Le câble
C : Gaine générale de recouvrement
D : Enveloppe des fils
E : Bourrage élastique ou plastique
F : Âme des fils

Le code couleur
G : Phase
H : Fil de terre
I : Neutre

Autre impératif : Il faut respecter la puissance maximale admissible pour les sections en fonction de la longueur et de la puissance. En effet, plus la longueur augmente, plus la puissance transportable diminue.

Puissances maximales théoriques admissibles en W sur les fils en fonction de la longueur de raccordement et de la puissance
Section en mm² 0,5 0,75 1 1,5 2,5 4 6 10 16
Intensité maxi en Ampères (A) 3 6 10 16 25 30 40 60 80
Longueur
De 2 à 20 m 690 1 380 2 300 3 680 5 750 6 900 9 200 13 800 18 400
25 m   1 380 2 300 3 650 5 750 6 900 9 200 13 800 18 400
30 m   1 380 2 300 3 040 5 020 6 900 9 200 13 800 18 400
33 m   1 380 2 160 2 760 4 560 6 900 9 200 13 800 18 400
35 m   1 380 2 040 2 600 4 300 6 900 9 200 13 800 18 400
40 m   1 320 1 780 2 280 3 760 6 400 8 740 13 800 18 400
50 m   1 050 1 420 1 820 3 010 5 300 7 200 12 100 18 400
100 m       910 1 500 3 000 3 600 6 000 9 600

Section des câbles

Il faut déterminer avec soin la bonne section des câbles. Trop fins, ils chauffent et les pertes par effet Joule sont inacceptables. Trop gros (pour les forts courants) ils sont inutilement lourds et chers.
La section se calcule en fonction de la chute en ligne :

S= r0 * L * I / V  

r : résistivité du cuivre = 0.021 ohms2/m
L : longueur totale (aller+retour) en m
I : Courant en A et V la chute de tension.
Soit pour un fil de 10 m, un courant de 10 A et une chute de 1 V : S= 0.021* 10 * 10 /1 = 2.1 mm2
C'est une chute importante, il ne faudrait pas dépasser 0.85 V de perte par effet Joule , nous prendrons donc :

Section minimale de 2.5 mm2 pour 10 A et 10 m (perte 0.85 V).

 

Pour un guindeau par exemple avec deux longueurs de 10 m et 100 A, la section minimale sera 2.5*2*10 soit 50 mm2 (une petite fortune...).

Pour les courants faibles et fils courts, n'hésitez pas à être très surabondants. N'oubliez pas que les chutes peuvent être très fortes sur de mauvaises connexions, cosses mal serrées et fils oxydés. Ce sont de perfides causes d'incendie.
Tous les fils ne sont pas égaux, certains sont très médiocres (cuivre impur, mauvais isolant...) et s'oxydent vite, il est préférable de les éviter à bord.

 

 

 

Suite vers Connecteurs