La prise de terre

1.1.Descriptions

EDF fournit son énergie par le biais de deux conducteurs phase et neutre. En sortie du transformateur électrique, EDF couple le neutre à la terre.

1.2.Symboles

Les appareils de classe I ont le symbole collé (généralement) derrière

 1.3.Unités ; Formules

 

Si un appareil électrique montre un défaut d'isolation entre son système électrique et sa carcasse métallique, le risque d'électrocution est élevé (exemple: machine à laver). En effet, la personne qui touchera l'appareil servira de conducteur électrique. Le courant passera de la machine à la terre par son intermédiaire. En revanche, si la carcasse de l'appareil est reliée à la terre, le fait de toucher l'appareil défectueux n'entraîne pas d'électrocution. En effet, la différence de potentiel entre la terre, la carcasse et la personne est nulle.

Tous les appareils de classe I doivent être reliés à la terre. Il s'agit le plus souvent des machines électriques, certains chauffages, certains luminaires.


 

La résistance de la prise de terre est une donnée fondamentale pour optimiser la sécurité de votre logement. La résistance de la prise de terre est fonction de la résistivité du sol. Celle-ci dépend du type de sol sur lequel est installée la construction. La résistivité du sol dépend aussi du climat : plus un sol est humide et plus sa résistivité est faible. Le gel et la sécheresse augmente la résistivité. La résistivité du sol est indiquée en ohms/mètre.

Résistivité d'un terrain selon sa composition

nature du terrain
résistivité moyenne
sol marécageux
3 -30
limon
20-100
humus
10-150
tourbe humide
5-100
argile plastique
50
marnes et argiles compactes
100-200
marnes du jurassique
30-40
sable argileux
50-500
sable siliceux
200-3000
sol pierreux
1500-3000
sol pierreux et gazon
300-500
sol calcaire tendre
100-500
sol calcaire compact
1000-5000
schiste
50-300
micaschiste
800
granit et grès
1500-10000
granit et grès altérés
100-600

 

Résistance d'une prise de terre selon le type de terrain et la technique d'installation

technique utilisée
arables gras remblais humide
arables maigres remblais grossiers
sol pierreux sec sable sec
boucle fond de fouille
3-10
30-60
100-200
1 piquet vertical de 2 mètres
2-75
220-300
750-1500
4 piquets verticaux aux angles
6-18
60-120
300-600
tranchée de 10 mètres
3-8
23-45
120-220

1.4.Valeurs

Si la la résistance de votre prise de terre est supérieur à 100 ohms, il est impératif d'installer des protections différentielles de 30 mA.

1.5.Variantes

1.6. Utilisations

Le conducteur de terre a pour couleurs le jaune et le vert. Pour des raisons de sécurité, il est indispensable et même obligatoire de posséder un circuit général de mise à la terre qui sera répartie dans l'habitation.

2.1.Composition

Le conducteur de terre a pour couleurs le jaune et le vert. Pour des raisons de sécurité, il est indispensable et même obligatoire de posséder un circuit général de mise à la terre qui sera répartie dans l'habitation. Il n'est pas difficile de réaliser ce dispositif. Il existe 4 types de mise à la terre autorisés. Selon le cas, la qualité est plus ou moins bonne. La boucle à fond de fouille étant la meilleur solution.

2.1.1.Boucle à fond de fouille

De loin, la technique la plus efficace, elle consiste à creuser une tranchée autour de la maison puis à enterrer un câble dénudé qui formera une boucle. La résistance est de l'ordre de 100 ohms.

Vous devrez utiliser un fil de cuivre nu de 25 mm² (ou 95 mm² pour de l'acier galvanisé).

Résistance de la prise de terre = 2 X résistivité du sol (en ohms par mètre) / longueur de la boucle

2.1.2.Piquet vertical

Le piquet vertical est d'utilisation courante. Pourtant, cette technique est d'un résultat moyen si elle est utilisée sur un sol pierreux, calcaire ou granitique; c'est à dire un terrain sec. Sur un sol plutôt humide, cette technique offre une bonne qualité de résistance (très faible) et une réalisation simple.

Elle consiste à planter un piquet dans le sol et d'y relier le conducteur de terre. Il est fortement recommander de réaliser un regard de visite pour vérifier l'état de la connexion et la protéger de la corrosion. La connexion peut être entourée d'un goudron ou d'un mastic.

A noter qu'il est possible de placer plusieurs piquets pour améliorer la qualité de la résistance.

Résistance de la prise de terre = (1 / nombre de piquets )x( résistivité du sol / longueur d'un piquet )

2.1.3.tranchée

Cette technique consiste à creuser une tranchée de 1 mètre de profondeur et de 10 mètres de long et d'y placer un conducteur de cuivre nu de 25 mm². Si vous suivez les canalisations d'eau, de gaz ou d'électricité, vous devez laisser un espace de 20 centimètres entre les deux tranchées.

2.2.1.barrette de mesure

La borne principale de terre ou barrette de mesure est obligatoire pour l'installation d'une prise de terre. Elle est intercalée entre le circuit principal de l'habitation et le conducteur de sortie qui sera branchée dans le sol. Cette borne doit être facilement accessible et démontable.

2.2.Formules +

3.1.Exercices

4.1.Programmes

5.1.Liens

 

    

Dernière mise à jour le 03/09/2001 .  

Suite vers Boutons Poussoirs